Tagubuntu

[Docker][NodeJS] Utiliser Docker pour créer un environnement de développement NodeJS

Source: Use Docker to Create a Node Development Environment et version PDF pour la postérité. Tutoriel (en anglais) extrêmement détaillé et très bien expliqué.

Repo Git: Use Docker to Create a Front-End Node JS Development Environment.

Ce tutoriel m’a permis:

  • d’exécuter NPM depuis un container Docker sans avoir à procéder à une installation locale de NodeJS (écarte les problèmes liés à l’obligation de jongler avec différentes version de Node/NPM en fonction de l’âge du projet).
  • de lancer un serveur Node JS via Express.
  • d’accéder à localhost dans un navigateur.

Pour aller encore plus loin (pas lu l’article en entier, mais il est ressorti dans mes résultats de recherche lorsque j’ai trouvé le tuto dont je parle juste au-dessus et me paraît intéressant à conserver pour améliorer ma pratique de Docker): A Better Way to Develop Node.js with Docker (I’ve seen a lot of articles lately suggesting how to use Docker for development. I haven’t seen one yet that does it correctly). Version PDF pour la postérité.

[crossbrowsertesting.com] Effectuer des tests dans un environnement local sous Linux (Ubuntu) avec la fonctionnalité Local connection

Au moment où j’écris cet article, le plug-in pour Chrome ne fonctionne pas sous Ubuntu. Il faut donc passer par l’outil packagé de connexion locale. Documentation complète ici.

Commencer par récupérer l’outil cbt_tunnel-linux-x64 en cliquant sur le lien « Latest Releases for cbt_tunnels » dans la section « Binaries » de la page « Local Connection Overview ». Au moment où j’écris ces lignes, la dernière release est le tag v1.2.2, mais vérifiez qu’il n’y ait pas eu de release plus récente depuis.

Dézippez le fichier téléchargé dans un dossier auquel vous aurez accès depuis un bash. Ouvrez un bash et placez vous à la racine du dossier qui contient le fichier cbt_tunnel-linux-x64 dézippé, puis exécutez le en tapant la commande:

Il y a plusieurs types de connexion disponibles, mais l’outil vous demandera toujours un username et une authkey. Ces deux arguments de la commande font référence à des informations de votre compte crossbrowsertesting. Vous les trouverez sur le site, dans la page « Manage Account » sous la section « User Profile ». Le username est votre email (votre username apparaît en haut à droite de l’interface crossbrowsertesting lorsque vous êtes connecté) et l’authkey se trouve juste en-dessous de votre email sous la forme o8s9a4f2sm86w34 (fake authkey).

La commande à taper en bash pour ouvrir un tunnel de connexion local est donc un truc qui ressemble à ceci:

Patientez quelques secondes… « Connected for internal websites »!

[NPM] Mettre à jour Node et NPM sous Ubuntu (ligne de commande)

Complètement désinstaller nodejs et npm et tout réinstaller via nvm

Testé et validé! La méthode ci-dessous fonctionne à condition de bien supprimer à la main l’ensemble des fichiers et dossiers listés.

Source: Completely removing Node.js and Npm et la version PDF pour la postérité.

Removing Node.js

To recap, the best way (I’ve found) to completely uninstall node + npm is to do the following:

  • go to /usr/local/lib and delete any node and node_modules
  • go to /usr/local/include and delete any node and node_modules directory
  • if you installed with brew install node, then run brew uninstall node in your terminal
  • check your Home directory for any « local » or « lib » or « include » folders, and delete any « node » or « node_modules » from there
  • go to /usr/local/bin and delete any node executable

You may need to do the additional instructions as well:

  • remove: /usr/local/bin/npm
  • remove: /usr/local/share/man/man1/node.1
  • remove: /usr/local/lib/dtrace/node.d
  • execute: rm -rf /Users/[homedir]/.npm

Ré-installer nodejs avec nvm

Then download nvm and follow the instructions to install node. The latest versions of node come with npm, I believe, but you can also reinstall that as well

Attention: une fois nvm installé via le commande curl ou wget, taper la commande source ~/.profile dans le terminal pour rendre nvm accessible via la commande nvm (source: How to Install NVM (Node Version Manager) for Node.js on Ubuntu 12.04 LTS).

Node still isn’t uninstalled!

Dans mon cas, les deux premières manips décrites dans ce billet ont suffit. Si ce n’est pas votre cas, poursuivez avec les manips décrites ci-dessous.

If you have done the above and you can still execute node on your terminate by firing node then you might need to do the following. Download the source code from nodejs.org exactly like how you have installed your nodejs from source.

Inside the source code, instead of hitting ‘make’ and ‘make install’, do the following

This instruction will uninstall whatever the source has installed into your machine.

Node and Npm still not uninstalled

Well, if you did all the above and you can still use node on your machine. You might want to try using ‘locate’ and manually removing all the necessary npm and node files in your machine by using

after you remove anything from the above command, you should fire the following to update the latest locate database

but you will have the fire the above command every time you successfully remove certain directory as ‘locate’ only update periodically at a specific time every day.


Si la solution ci-dessus n’a pas fonctionné, vous pouvez toujours tenter les solutions ci-dessous:

Nouvelle solution

Passer en mode root en tapant sudo su. Puis taper la ligne suivante: curl -L https://www.npmjs.com/install.sh | sh.

Problème!

Attention: passer en mode root va updater NPM en mode root uniquement… Si l’on sort de ce mode (commande exit), la commande npm -v nous donne toujours la version précédente.

npm update check failed


Commencer par essayer ceci:

Source: How to Install Latest Node.js and NPM on Ubuntu with PPA. Version PDF pour la postérité: tecadmin.net-How to Install Latest Nodejs and NPM on Ubuntu with PPA.

[Ubuntu][Virtual Box][Réseau] Travailler en local sur une IP fixe #2

Ce billet fait echo à un précédent ayant le même titre mais concernant mon ancien poste.

Sources:

Config pour bosser à la maison

Dans Virtual Box: Fichier > Paramètres > Réseau. Onglet Réseau hôte uniquement. Créer un nouveau réseau avec les paramètres ci-dessous:

Configuration > Réseau > Carte 1:

Configuration > Réseau > Carte 2:

Attention: renouveler l’adresse MAC avant de lancer la VM.

Lancer la VM.

sudo ifconfig eth1 192.168.56.101 netmask 255.255.255.0 up

sudo vi /etc/network/interfaces

Rebooter la VM.

Dans les hosts Windows, utilisez l’IP 192.168.56.101 www.mon-projet.local pour accéder à vos sites dans un navigateur.

Config pour bosser au boulot

[Git] Configurer un compte Git sur une install Ubuntu Server et générer une clé SSH d’utilisateur

…dans le cadre, notamment, d’une récupération de VM existante, le compte Git actuellement configuré doit être changé pour celui du développeur qui utilisera la VM.
L’idée ici est de supprimer le compte existant pour en créer un nouveau.

Si le repository est cloné via https

Supprimer le compte existant (le fichier sera regénéré à partir de vos login/mot-de-passe qui vous seront demandés la prochaine fois que vous essayerez d’accéder au Git) :

Si le repository est cloné via SSH

Localiser le dossier ssh sur votre VM. Attention, c’est un dossier caché!

Pour lister les clés existantes (fichiers de type id_rsa):

Supprimer toutes les clés SSH existantes (ce ne sont pas les vôtres; vous ne voulez pas versionner des choses dans Git et que le nom d’utilisateur qui apparaisse dans les logs soit celui de quelqu’un d’autre a.k.a. l’utilisateur précédent de votre VM).

Générer une nouvelle clé. Remarque : pour la génération de la clé SSH par défaut (commande $ ssh-keygen), il vous sera demandé un nom et une passphrase. Laissez ces informations vides.

Copier/coller la nouvelle clé SSH générée (fichier id_rsa.pub). Pour l’afficher :

Dans l’interface Gitlab

  • Profile settings > SSH keys > Add SSH key.
  • Coller la clé SSH récupérée depuis votre VM Ubuntu.
  • Si une clé SSH ne vous appartenant pas est listée, la supprimer pour ne conserver que celle que vous avez ajouté.

Editer la config Git

Stocker vos login/mot-de-passe afin qu’ils ne vous soient pas demandés à chacun de vos accès au Git :

[Ubuntu][Virtual Box][Réseau] Travailler en local sur une IP fixe

Monter 2 cartes réseau dans les paramètres de votre VM (sous Virtual Box)

Note pour moi-même:Cette conf permet de travailler en WiFi depuis la maison.

ubuntu2_carte1-2

Récupérer l’IP de la carte eth1

Lancer la VM et à l’invite de commande, taper :

Monter eth1 comme un lecteur réseau sous Windows (7 dans mon exemple)

  • Sous Windows 7, afficher « Ordinateur ».
  • Cliquer sur « Connecter un lecteur réseau ».
  • Choisir un lecteur, puis dans le champ « Dossier », saisir le chemin vers votre machine virtuelle : <IP_eth1>\<nom_de_votre_volume> (chez moi : 192.168.56.110\miaou).
  • Cocher la case « Se reconnecter à l’ouverture de session ».

Ajouter l’IP de eth1 dans le host Windows.

Config pour le boulot

Une seule carte réseau:

VM_reseau_boulot

[Ubuntu] Modifier le hostname après installation

Source : Ubuntu-fr – [résolu] comment modifier le « hostname » après installation.

Résumé de la problématique : durant la phase d’installation, il est demandé de donner un nom à la machine.
J’ai fait une conf au petits oignons destinée aux PC de l’école, qui sont tous identiques (un héritage de 8 « vieux » PC provenant d’une administration).
Je pense donc faire un clonage du Disque Dur pour préparer d’un coup les 7 autres machines. Seulement, j’amerais leur donner un nom différent (ce qui sera donc la seule différence).
COMMENT FAIRE ?

On a une machine nommée XXXXX qu’on veut nommer YYYY. il faut faire :

puis modifier /etc/hostname :

Avant :

Après :

puis le fichier /etc/hostname :

Avant :

Après :

[Ubuntu Server] Créer des alias

Lancer l’édition du fichier .bashrc (c’est dans ce fichier qu’on stocke les alias) :

Pour utiliser l’alias ch au lieu de taper php framework/bin/change.php, ajouter la ligne :

Après avoir sauvegardé vos modifications dans le fichier .bashrc, lancer une actualisation en tapant la commande suivante :

Vous pouvez désormais utiliser l’alias ch au lieu de taper php framework/bin/change.php.

Devient :

[Yeoman] Réussir à installer Yeoman sur Ubuntu en 3 étapes

Source : Yeoman: Getting it to Work on Ubuntu

Si l’installation de Yeoman sur Ubuntu Server vous pète à la tronche (en vous affichant, par exemple, un message d’erreur de ce style) :

1. Installer Node

2. Pouvoir tout installer avec NPM

3. Installer Yeoman

Tester en tapant simplement la commande :

[Linux][Réseau] Configurer une adresse IP dynamique sur GNU Linux famille Ubuntu

Editer le fichier /etc/network/interfaces. En SSH, taper :

Le fichier qui s’ouvre dans l’éditeur doit être édité comme suit :

Ne pas oublier de faire un reboot du serveur et de modifier le hosts de Windows !
Pour connaître l’IP de votre machine virtuelle et rediriger les URLs des sites que vous y hébergez, tapez :

La valeur de inet addr sous eth0 correspond à l’IP de la machine virtuelle. La valeur de inet addr sous eth1 correspond à l’IP de votre machine physique. Sa présence est indispensable, notamment pour assurer un accès à internet à votre machine virtuelle.
Ainsi, une redirection doit se faire comme suit :

© 2020 FrontEndDeveloper

Theme by Anders NorénUp ↑